Peut-on mettre du parquet dans une cuisine ?

Le parquet dans une cuisine paraît contradictoire. Pourtant, il est possible d’imposer du parquet dans un espace souvent humide et où il y a une source de chaleur. Toutefois, pour limiter les risques, il est important de bien choisir son revêtement de sol en parquet dans sa cuisine.
Voici les détails. 

Mettre du parquet dans une cuisine : entre praticité et confort visuel

Source image : pixabay

Le parquet a toute sa place dans une cuisine. Rappelons que la cuisine est une pièce très exposée à la chaleur et à l’humidité. Et pourtant, on peut toujours imposer le parquet dans cette pièce afin de la mettre un peu plus en valeur. D’ailleurs, le parquet offre différents atouts : 

  • Il ajoute un cachet à son espace.
  • Il renforce le charme de sa cuisine.
  • Il est facile à entretenir.
  • Il peut résister à toute épreuve.
  • Il offre plus de confort visuel.
  • Il donne une touche chaleureuse à la décoration de sa cuisine.
  • Il participe au bon rangement de son espace.

Mettre du parquet dans une cuisine permet alors d’amener du caractère à un espace de vie tel que la cuisine. 

Cependant, avant de poser du parquet dans cette pièce, il est crucial de connaître certaines exigences. Le type de parquet ne se choisit pas au feeling, mais selon certains paramètres. Comme l’humidité ne va pas de pair avec le bois, on prend certaines précautions. Il faut donc réfléchir : 

  • Au type de bois idéal pour un parquet de cuisine.
  • Au type de finition de parquet adapté à une cuisine.
  • Au type de pose.
  • Au type d’entretien à réaliser.

Mettre du parquet dans une cuisine : bien choisir l’essence du bois

Si on souhaite mettre du parquet dans une cuisine, on choisit avec minutie l’essence du bois. Le bois choisi doit être paré à toute épreuve. Pour créer une ambiance chaleureuse à sa cuisine, on évitera le parquet classique à bois tendre ou à bois midurs. On mise plutôt sur des bois durs tels : 

  • Le bois d’acacia.
  • Le bois de chêne.
  • Le bois d’érable.
  • Le bois d’eucalyptus.

 

On peut aussi choisir un parquet en bois massif tel que : 

  • Le merbau.
  • Le teck.

Ce sont des bois d’origine exotiques et qui présentent l’avantage d’être naturellement résistants à l’eau et même à l’usure. Ils résistent aussi aux projections d’eau ainsi qu’à la vapeur. Il est possible également d’adopter un parquet de cuisine en bambou si on veut avoir une couleur plus claire. Cela dit, avec un parquet dans une cuisine, on n’est jamais trop prudent. Il est toujours primordial d’ajouter une hotte aspirante dans cette pièce. 

Mettre du parquet dans une cuisine : le type de pose

La pose du parquet dans une cuisine peut paraître moins évidente. Cela dit, tout est toujours possible en décoration intérieure. Concernant la pose, il existe plusieurs techniques. Mais les plus courantes sont : 

  • La pose collée.
  • La pose flottante.

La pose collée 

Il s’agit d’une bonne option, car les lattes de parquets seront bien maintenues et soudées entre elles. De plus, la pose collée permet aussi : 

  • D’empêcher l’eau de l’infiltrer.
  • De résister aux variations hygrométriques.

Certes, l’eau peut être présente dans l’air sous forme de vapeur. D’où l’intérêt de bien choisir le type de pose de parquet de cuisine

La pose flottante

Ce type de pose est à déconseiller. L’eau peut, en effet, s’infiltrer dans le parquet. On doit en effet choisir un parquet collé qui empêche les remontées d’humidités. Il est possible également de poser des joints de dilatation en silicone. Ce dispositif empêche ainsi les infiltrations d’eau. Enfin, on peut aussi ajouter des sous-couches pour plus d’étanchéité. 

Enfin, pour renforcer la solidité du parquet, il faut lui fournir une finition spécifique avec de l’huile. Une finition huilée assure : 

  • La protection du parquet contre les rayures et les tâches.
  • Un ponçage efficace de la zone dans le cas des fortes tâches.
  • La mise en valeur du bois.
  • Une meilleure résistance à l’humidité.

Source image à la une : pixabay

Related Post